L'HUMAIN AU COEUR DE TOUS LES PROJETS

Un programme stratégique pluriannuel (sur 3 ans) a été validé lors du Conseil d’Administration du 25 octobre 2013, afin de tenir compte du développement progressif du Fonds de Dotation et de la montée en charge des actions. Pour les trois années qui viennent le Conseil d’ Administration du Fonds a souhaité développer des initiatives de soutien selon  3 thématiques prioritaires :

 

Le sport et population en situation de fragilité

sport

Il s’agit dans cette thématique de soutenir des initiatives innovantes et d’intérêt général favorisant l'information et l'éducation des jeunes sportifs en situation de fragilité du fait de leurs conditions de vie, d’une maladie ou d’un handicap, sur les bienfaits sur la santé de la pratique sportive et des règles hygieno-diététiques.

L’objectif est de promouvoir le respect du « capital santé » notamment chez les jeunes sportifs, et de mettre en place dès le plus jeune âge de bonnes bases d’hygiène de vie. En effet, l’activité physique est indispensable au développement psychomoteur des plus jeunes. Elle agit notamment sur la posture, la motricité ou encore la structuration dans l’espace et le temps. Bouger régulièrement est un puissant facteur de socialisation, de développement psychomoteur et surtout d'apprentissage d'habitudes favorables à une bonne hygiène de vie. IL s’agit pour les plus jeunes d’apprendre à être à l’écoute de leur corps, car la santé est un bien précieux, qu’une pratique sportive régulière, associée à une bonne hygiène de vie, permettra de conserver. Cela passe par l’apprentissage de règles simples, mais rigoureuses et précises : Passer régulièrement une visite médicale, adopter une bonne alimentation, boire régulièrement de l’eau, prendre le temps de bien petit-déjeuner, respecter l’importance de chaque repas, régler les repas en fonction des efforts à fournir, apprendre la composition d’un repas-type équilibré, bien s’étirer après chaque effort, respecter son sommeil et son rythme, prendre soin de ses dents car une mauvaise hygiène dentaire peut être la cause de nombreux problèmes physiques (maux de dos, blessures, tendinites, etc.)., prendre soin de ses pieds,  choisir le matériel adapté et demander conseil….

Développer des sports adaptés à chaque âge, favoriser la pratique sportive malgré la maladie et/ou le handicap, mettre en place le bon accompagnement avec des éducateurs sportifs qualifiés et formés, sont autant de critères déterminants de cette thématique.

 

L’apprentissage d’une alimentation équilibrée pour les personnes situation de fragilité

 

alimentation


Dans un contexte de crise, où le pouvoir d’achat des ménages, notamment les plus défavorisés se réduit comme peau de chagrin, l’alimentation  équilibrée devient une gageure. Nécessité faisant loi, la priorité est  bien souvent donnée au pratique et au faible coût des denrées, et moins à la qualité et l’équilibre nutritionnel des repas et à la qualité des produits.

Différentes enquêtes ont pu montrer que les personnes en situation d'insécurité alimentaire ont une consommation plus faible de fruits et de légumes, une consommation de produits sucrés significativement plus élevée et une densité énergétique importante (Nutrition, revenus et insécurité alimentaire en Franche-Comté, Woronoff Anne-Sophie, Roy Elodie, ORS Franche-Comté Baromètre santé nutrition 2008, 2010/01, 8 p.).

Par ailleurs, un des principaux enseignements apportés par certaines études sociologiques montrent que l'alimentation n'assure plus le rôle structurant des rythmes quotidiens, mais renforce l'isolement des personnes en situation de précarité (Les pratiques d'alimentation en milieu défavorisé : une lecture sociologique, in : Cavaillet Françoise, Darmon Nicole, Lhuissier Anne. L'alimentation des populations défavorisées en France. Synthèse des travaux dans les domaines économique, sociologique et nutritionnel. Les travaux de l'Observatoire 2005-2006. Paris : La documentation française, 2006, pp. 289-295).

Il est cependant possible d'avoir une alimentation équilibrée pour un petit budget tout en respectant les recommandations de Santé Publique, à condition de modifier durablement et profondément les habitudes alimentaires. Par ailleurs, la mise en œuvre d’actions d'accompagnement destinées à créer les conditions et l'envie nécessaires pour préparer, cuisiner et consommer des aliments bénéfiques à la santé, devient alors un levier essentiel pour dépasser les réticences de nature non-financière. En effet, les messages de santé liés à l'alimentation peuvent être vécus comme d'autant plus contraignants qu'ils sont éloignés des habitudes alimentaires des personnes en situation de fragilité et des savoirs liés aux pratiques d'entretien du corps.

C’est pourquoi, cette thématique a pour but de promouvoir les initiatives originales et d’intérêt général permettant d’accompagner les publics les plus fragilisés dans l’apprentissage de l’utilisation des légumes de saison, des savoir-faire culinaires nécessitant peu d’ustensiles et de matériel , l’organisation d’un planning hebdomadaire des repas, le développement d’astuces dans l’art de réutiliser les restes et de limiter les pertes, et enfin et avant tout, l’apprentissage permettant de concilier petit budget et plats équilibrés….


La stimulation sensorielle comme support de réminiscence et de bien-être pour les personnes âgées

 

sensorielle


La stimulation sensorielle fait partie des interventions non médicamenteuses utilisées notamment pour faciliter la relation avec les personnes âgées atteintes de troubles cognitifs et leur bien-être. Elles ont pour principal objectif l’amélioration du confort de la personne et la préservation de son autonomie. Ces interventions s’appuient sur les différents types de mémoires, les sens, le corps, les émotions, le mouvement. Les activités de multi stimulation sensorielle ont pour effet d’apaiser les personnes âgées, notamment celles atteintes troubles cognitifs et, comme une « Madeleine de Proust », de faire appel à leurs souvenirs, leurs réminiscences. Ainsi Grâce à l’évocation d’une sensation, d’un sentiment, d’une image, du passé, elles permettent d’améliorer l’estime de soi, de faciliter la relation à l’autre, de diminuer les angoisses et les troubles du comportement. La stimulation multi sensorielle est devenue une méthode de choix pour combler les besoins des personnes atteintes de troubles cognitifs. Elle consiste à utiliser des outils qui stimulent la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher afin de maintenir ou améliorer les fonctions cognitives et émotives de ces personnes, et par conséquent, favoriser leur bien-être.

L’une de ces méthodes, la méthode Snoezelen, s’est développée en gériatrie depuis les années 90 et met l’accent sur la stimulation des cinq sens. Ceci passe par des combinaisons de lumières, de sons, de textures, le tout dans un environnement sécurisant. La prise en charge est effectuée dans un espace adapté, par des professionnels formés, où le seul résultat recherché est le bien-être et l’épanouissement de la personne âgée. La méthode permet de mettre en place un mécanisme de communication par d’autres moyens et de contourner ainsi les voies classiques déficientes. Créer un échange non-verbal, permet de développer d’autres moyens de communiquer avec la personne âgée, par les gestes, les regards, le toucher ou par une simple présence. D’autres méthodes de stimulation multi sensorielles ont également vus le jour pour ce public comme par exemple l’outil « La clé des sens» créé par Martine Perron.

Cependant, comme tout support de soin, toute technique incomprise ou mal utilisée perd peu à peu son sens et sa pertinence. Des espaces de sur-stimulation, un accompagnement décousu ou inadapté, une philosophie de soin mal comprise ou reprise par l’ensemble d’une équipe, et les résultats observés vont à l’encontre des bénéfices attendus pour les personnes âgées. Ces espaces ne doivent donc pas devenir des ateliers occupationnels ou une activité passe-temps, ni même un lieu déconnecté de la vie quotidienne. La stimulation multi sensorielle est une approche qui se situe dans le « prendre soin» de la personne, et qui doit être totalement intégré au projet de vie et au projet d’établissement.

C’est pourquoi, l’objectif de cette thématique est de promouvoir des initiatives innovantes et d’intérêt général s’appuyant sur la stimulation multi sensorielle adaptée aux personnes âgées, d’encourager les interventions non médicamenteuses permettant de créer les conditions de communication et de bien-être avec une personne âgée quel que soient son état de santé et ses handicaps, de promouvoir des actions facilitant le bien-être et l’apaisement des personnes atteintes de troubles cognitifs. Il s’agit également de valoriser les initiatives qui ont du sens pour leurs usagers ainsi que pour les équipes qui les mettent en œuvre.


télécharger le dossier de candidature